Face aux effets du coronavirus, les présidents de clubs s’organisent pour supporter les énormes pertes. À l’image de la majorité des clubs de Ligue 1, le Stade Rennais de Mbaye Niang et d’Edouard Mendy est passé lui aussi au chômage partiel. Dans un entretien pour TV Rennes, Julien Stéphan a expliqué la démarche.   « Tout a été fait de manière transparente avec la direction. Il y a eu des réunions pour expliquer qu’on allait passer en chômage partiel. Tout a été très clair avec les joueurs, ça a été très bien compris par tout le monde », a affirmé le coach du club breton. Les joueurs percevront alors 84% de leur salaire net. Le capitaine rouge-et-noir, Damien Da Silva, s’était déjà montré favorable à une baisse de salaire pour épauler le club financièrement.