Ils deviennent de plus en plus nombreux, ces pays qui fondent leurs espoirs sur la chloroquine pour faire face à la pandémie du coronavirus. Après la Chine, la France, le Sénégal, les Etats-Unis autorisent ce traitement que l’infectiologue français Didier Raoult a révélé au grand jour.
Raoult confirmé
Avec 142 735 cas confirmés de coronavirus, 2 489 personnes décédées, l’Amérique est le pays où la pandémie du coronavirus a touché le plus de monde. En riposte , le régulateur du médicament aux États-Unis (FDA) a autorisé, dimanche 29 mars, l’utilisation de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine, pour traiter le Covid-19, mais uniquement à l’hôpital.

Dans un communiqué, le département de la Santé a indiqué que la FDA donnait son feu vert pour que ces traitements soient « distribués et prescrits par des médecins aux patients adolescents et adultes hospitalisés atteints du Covid-19, de manière adaptée, quand un essai clinique n’est pas disponible ou faisable ».

Espoir de Trump
Le président Donald Trump, qui fonde ses espoirs sur ce médicament, avait déclaré le 24 mars qu’il y a de bonnes chances que cela puisse avoir un énorme impact. Ce serait un don du ciel si ça marchait.