Les lourdes sanctions infligées aux arbitres continuent d’alimenter les débats. Pour Moustapha Guéye, il s’agut tout simplement d’une dictature. “C’est de la dictature le fait de suspendre des arbitres de cette façon. S’il s’agit de sanctionner financièrement, suspendre et de menacer, je pense que cette gestion n’est pas bonne. Beaucoup ont quitté. Aziz Ndiaye, Gaston Mbengue, Yékini y compris moi. Nous avons tous quitté. Cela prouve que celui qui décide d’intégrer le CNG, ne doit jamais s’opposer à leurs décisions,  a fait savoir  l’ancien Tigre de Fass sur la TFM.