Arrêté par la Sûreté Urbaine, la garde à vue du faux médecin Amadou Samba a été prolongée informe Libération.
Interrogé par les limiers, Samba dit regretter son acte. “Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je suis franchement désolé, j’ai honte…”, a-t-il confié, avant de fondre en larmes.