L’ancien député Moustapha Diakhaté continue d’alimenter le débat sur la question  du troisième mandat. Dans un post sur sa page Facebook, l’ancien ministre-conseiller a félicité le président Abdel Aziz de la Mauritanie et Issoufou du Niger et le président Alassane Ouattara sur leurs décisions de s’arrêter à deux mandats, non sans  railler  Macky Sall.
Voici l’intégralité de son post.

3ème mandat présidentiel : chapeau bas aux Présidents Aziz et Issoufou
Le respect de la constitution : c’est une obligation et non une faculté.
Avec les heureux précédents de la Mauritanie et du Niger désormais, le respect de la constitution ne doit plus être perçue comme une exception en Afrique, au point de susciter des félicitations pour un Chef d’État qui l’applique rigoureusement! 
Comme c’est le cas présentement en côte d’ivoire. 
Il faut que les chefs  d’Etat et les peuples Africains comprennent que le pouvoir et la Constitution ne sont pas des propriétés privées dont on dispose comme l’on veut avec des tripatouillages qui trahissent et leur serment et leur engagement moral. 
Aujourd’hui, dans des pays comme le Ghana, le Cap-Vert, la France il est inimaginable qu’un Président ayant fait 2 mandats puisse penser à en chercher un troisième. 
Le Président Ouatara a été réaliste. Un autre mandat serait préjudiciable pour son leadership et pour son pays. 
Espérons qu’il ne sera pas le Président dernier à se plier à la Constitution de son pays.
plus jamais trois mandats en Afrique !
Vive la République !
Vive le Sénégal !