Mamadou Diop est dans de sales draps. Selon les informations exclusives de Libération online, le fondateur de l’Iseg est en garde à vue.

Depuis hier, M. Diop est cloîtré à la Division de lutte contre la cybercriminalité où il avait lui même porté plainte pour collecte illicite de données et chantage contre Dieynaba Baldé, sa sœur et son frère.

C’est au cours de cette procédure que Diénabou Baldé avait confié aux policiers son « histoire » avec Mamadou Diop. Selon les informations de nos confrères, Mamadou Diop sera présenté au Procureur lundi. A cet effet,  l’enquête de la Brigade des mœurs qui avait reçu une plainte de Diénabou Baldé devient caduque.