Le Bayern a réalisé une belle opération en allant battre Chelsea à Londres. Le club allemand a eu la maîtrise du ballon d’entrée de match et ne l’a jamais lâché. Chelsea a été pressé dans son camp et a eu bien du mal à ressortir des ballons proprement. Willy Caballero, le gardien de Chelsea, a repoussé plusieurs fois l’échéance, en remportant des duels avec Robert Lewandowski. Mais le Bayern a fait la différence en début de seconde période, grâce à Serge Gnabry (51e et 54e). Un troisième but, inscrit par Lewandowski (74e), a concrétisé la nette domination allemande et a probablement offert au Bayern la qualification pour les quarts de finale. Battu dans tous les domaines – vitesse, expression technique, duels – Chelsea n’a pas montré grand-chose et ne semble pas en mesure de créer l’exploit au match retour. Il y avait une différence énorme entre les deux équipes, en tout cas, ce mardi.