Arrêté vendredi dernier par la Sûreté Urbaine, le pseudo médecin Amadou Samba devrait être présenté au procureur de la République ce mercredi.

Deux plaintes

Selon L’Observateur, il devra s’expliquer avec le chef du parquet pour les chefs d’inculpation suivants : usurpation de fonction, mise en danger de la vie d’autrui et escroquerie sur des deniers publics.

Le journal de rappeler, dans sa parution de ce mercredi, que la Rts et la structure médicale « 2Iris » ont déposé, respectivement, une plainte contre le faux médecin.