Rilk Dacleu-Idrac, présenté comme la mule de Karim Wade, est éclaboussé dans un scandale financier.

Selon L’Observateur, l’ingénieur financier qataro-camerounais est impliqué dans une arnaque à 184 millions d’euros (environ 100 milliards Fcfa).  
Elle concerne Lekoil, une société nigériane de production de pétrole  et de gaz, et le Fonds souverain qatari (Qia) dont Rilk Dacleu-Idrac se faisait passer comme représentant officiel.
Il est aujourd’hui accusé de s’être présenté comme le représentant du Fonds souverain qatari pour arnaquer les investisseurs de Lekoil, une société côtée à la Bourse de Londres.
Pour rappel, après dix mois de détention, Rilk Dacleu-Idrac a été  libéré par le tribunal correctionnel de Dakar. Il était accusé d’être au cœur d’une entreprise criminelle visant à déstabiliser le Sénégal.