Le report du Tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques (TQO) Japon 2020 est une bonne décision. C’est ce qu’a fait savoir Frédéric Bougeant, coach de l’équipe nationale A du Sénégal. « C’est plutôt une bonne nouvelle que le bon sens prenne le dessus sur un événement sportif, tant bien même que ça soit un événement qui qualifie pour les Jeux olympiques. Nous étions prêts avec le staff et la fédération. Il faut souligner la grande réactivité de que nous avons noté depuis deux ou trois jours entre le président de la fédération Seydou Diouf, le secrétaire général Cheikh Ndiaye et le médecin de l’équipe nationale et moi-même. Il faudra y associer les organisateurs espagnols car moi j’ai eu la chance d’être en contact heure par heure avec la chef de la délégation espagnole pour m’informer de l’évolution du dossier. C’est du bon sens et cela nous a permis de vérifier que nous étions capables de travailler en équipe, d’être réactif, de s’adapter à des contextes particuliers. Ce sont des qualités transférables à l’avenir dans les compétitions, dans les regroupements. L’adaptabilité dans le sport de haut niveau est une compétence très forte. Nous avions bien travaillé, mais je pense qu’il n’est pas raisonnable de jouer un événement sportif qui doit être une fête, au moment où tout le monde est détendu. C’est un moment où il peut y avoir du public. Nous demandons beaucoup de choses aux sportifs, mais la première de notre mission, c’est de procurer du plaisir à celui qui est dans les gradins. Mais jouer dans des salles vides n’est pas agréable. Je pense que c’est une sage et bonne décision. Maintenant, nous allons voir quand est ce que nous allons jouer ce TQO, tout en espérant qu’en ce moment-là, que le contexte international soit plus apaisé, le climat sanitaire un peu plus  stable et serein ».