Le collectif des notaires sans charge va entamer une grève de la faim vendredi prochain. Au nombre de vingt-deux (22), ces membres courent, depuis plusieurs mois, derrière leur décret de nomination qui tarde à être signé par le chef de l’Etat, Macky Sall.  

« Nous avons prévu de tenir une conférence de presse jeudi prochain à 10 heures histoire d’expliquer et de prendre l’opinion en témoin par rapport à notre situation », a annoncé d’entrée, le président des notaires sans charge.

El Hadji Mansour Diop et ses camarades comptent passer à la vitesse supérieure. « Nous sommes la première promotion notaire du seul concours que notre profession ait connu. Ce concours a eu lieu en 2013 et nous avons épuisé notre durée légale de formation de stage de trois (3) ans, depuis bientôt quatre (4). Et depuis lors, on attend la signature de notre décret de nomination pour nous installer officiellement comme notaire. Nous n’en pouvons plus de patienter », a-t-il averti. Avant d’annoncer une grève de la faim, vendredi prochain. 

A les en croire, ils ont été obligés à arriver à cette situation après que toutes les issues pour se faire entendre ont été épuisées.