La Division de lutte contre la cybercriminalité a dû confisquer les téléphones de Mamadou Diop, sa victime présumée, Dieynaba Baldé, son frère Aly et sa copine demi-finaliste de « Sen Petit Gallé » en 2016, Abibatou Cissé alias « Bou ndaw ». Ces derniers ont cessé de communiquer avec leurs numéros personnels, juste après leur confrontation samedi soir par les enquêteurs de l’unité de lutte contre la cybercriminalité.

Cette confiscation intervient quelques jours après l’ouverture d’une enquête pour « collecte illicite de données et chantage » qui vise un trio incriminé. Cette procédure déclenchée par le Pdg de l’Iseg et pilotée par la division cybersécurité, dépend de la police judiciaire.

L’enquête se poursuit avec une équipe de cyberpatrouilleurs. La technique d’investigation utilisée va permettre de la faire progresser.
Parmi les éléments retenus : l’examen des téléphones portables des parties.
Les messages WhatsApp et autres seront utilisés par les enquêteurs pour bien élucider cette affaire…