L’Observateur a fait une incursion à Touba, plus précisément à Darou Minane, au domicile familial du «Modou-Modou» d’Italie infecté au Covid 19.
La maison familiale du «Modou-Modou», vidée de ses occupants, est située non loin du bâtiment qui abrite la Senelec.
La bâtisse est composée de deux compartiments, dont l’un est en étage R+1 et l’autre une terrasse carrelée. 
La maison de la famille du  «Modou-Modou», qui est en isolement, a été désinfectée par les services d’hygiène avant de procéder à sa fermeture. Aucune âme ne vit dans la maison.
Un vieux croisé sur le chemin rappelle de la date du retour de l’émigré et la séance de récital organisée le lendemain de son arrivée à Touba.
L’interlocuteur du journal donne même les détails sur son physique, fait la description de ses deux épouses et de son véhicule.