Le Sénégal est entré dans une seconde phase de sa lutte contre le Coronavirus. Dans un discours à la Nation, le président de la République a déclaré l’Etat d’urgence. Le virus gagne du terrain. L’heure est grave et nous devons élever le niveau de la riposte. Je déclare l’Etat d’urgence suivi d’un couvre-feu sur l’étendue du territoire nationale, de 20h à 6 h du matin. Le chef de l’Etat a aussi tenu à rendre hommage au personnel soignant. « L’infiniment petit fait trembler le monde entier. Il ignore les frontières, frappant pays riches comme pauvres. Personne n’est à l’abri du Covid 19. Mes pensées vont aux malades.  J’encourage le ministre de la Santé et ses services dans leurs taches. Au personnel médical dévoué. A tous ces braves hommes et femmes, je renouvelle mes encouragements, les forces de défense, les bonnes volontés », a fait savoir le président de la République.

Il a aussi remercié la classe sociale qui a adhéré à ses mesures. « Classe politique, pouvoir comme opposition réuni. Vous avez tous répondu à l’élan de lutte contre la maladie. De toute évidence, nous ne sommes pas parvenus le 2 mars le premier cas, nous sommes à 71 encore en traitement », a ajouté le président Sall.