Le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, a échappé, lundi, à un attentat à la bombe dans la capitale Khartoum, a annoncé son chef de cabinet, Ali Bakhit.

Le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, a été la cible d’un attentat à la bombe, lundi 9 mars, selon son chef de cabinet, Ali Bakhi.

“Une explosion s’est produite au passage de la voiture du Premier ministre Abdallah Hamdok, mais grâce à dieu personne n’a été touché”, a écrit Ali Bakhit sur son compte Facebook.

“Le Premier ministre a été visé par une tentative d’assassinat mais il se porte bien et a été transporté dans un lieu sûr”, a ensuite annoncé la télévision d’État.

Des tirs d’armes automatiques

Radio Om Dormane, une station d’État, a indiqué que le convoi du Premier ministre avait été visé par des tirs d’armes automatiques au moment de l’explosion, ajoutant qu’Abdallah “Hamdok a été transporté dans un hôpital”.

Le lieu de l’explosion, survenue à Kober, un quartier du nord-est de Khartoum, a été bouclé par les forces de l’ordre. Les images de deux véhicules endommagés par l’explosion ont été diffusées par la télévision d’État.