La détection d’un cas de Coronavirus n’a pas été sans conséquences à l’hôpital Roi Bondin de Guédiawaye. Le personnel de l’établissement du service d’urgence est mis au chômage, jusqu’à nouvel ordre, après avoir reçu un Français de 83 ans porteur du virus. Le constat est que l’affluence des jours ordinaires est revue en baisse. La salle d’accueil est quasi déserte, pas de patients. En dehors de la psychose, née du passage du Français testé positif, l’obligation morale impose les personnels de répondre à l’appel du devoir qui les contraints à assurer d’autres services.

Toutefois, le Major du service d’accueil d’urgence rassure que tout a été désinfecté par le Service d’hygiène et l’Office va bientôt redémarrer ses consultations avec l’aval des autorités. Une équipe de PressAfrik s’est rendu dans la salle où le malade a été isolé et pris en charge en premier avant d’être transféré au département des maladies infectieuses de Fann… Regardez !