Comme à son habitude, Siteu a mis du feu hier au stadium Marius Ndiaye où se tenait son face à face avec Papa Sow. Et le moins que l’on puisse dire, c’est le Tarkinda est en forme. ” Je suis prêt sur tous les plans et je n’ai plus rien à dire, à part traduire mes propos en acte. Le fait qu’il désire relancer sa carrière sur ce combat ne m’ébranle aucunement. Il dit qu’il veut se relancer, mais cela ne concerne que lui. Je me suis préparé comme il se doit et je demande au bon Dieu de m’accorder la victoire. Je suis la mer et j’ai eu à le souligner. Les gens peuvent y puiser, mais elle restera toujours à son niveau. Ce combat, je le prends très au sérieux” a fait savoir le pensionnaire de Lansar. Même s’il affirme toujours le respect su’im a pour son adversaire, Siteu ne lui fera pas cadeau le 5 avril prochain. ” Ce ne sera pas un combat facile. Cela se passera entre deux lutteurs  qui en veulent. Si l’arbitre donne le coup d’envoie, il me verra. Je vais rien lui faciliter. C’est un jour spécial et je ne vais pas accepter qu’on me le gâche. Papa Sow est plus âgé que moi et il tient à ce combat. Moi étant jeune, que dois-je faire ? Rien ne peut me détourner de mon objectif.  Je suis un fils de Dionewar. Si je suis dans la lutte, ce n’est que logique. Je suis lutteur du coté de ma mère, comme  celui de mon père », a ajouté Siteu. Rendez-vous le 5 avril pour le verdict.