Plusieurs coups de feu ont retenti ce vendredi dans le camp militaire Alpha Yaya Diallo en banlieue de la capitale selon des riverains. Des sources évoquent le Bataillon spécial de Conakry. Immédiatement, des renforts ont quitté le camp Samory Touré de Kaloum. Des armes lourdes et des éléments de la garde présidentielle sont déployés aux entrées du centre-ville.

Autours du camp, les tirs ont cessé rapidement. « Les forces déployées sur les lieux ont procédé à l’arrestation de deux parmi eux. La situation est sous contrôle et des enquêtes sont ouvertes », indique un communiqué signé du ministre de la Défense. Plusieurs sources évoquent aussi des éléments en fuite. Un ratissage serait en cours et les contrôles renforcées aux sorties de Conakry.

Pendant ce temps dans le quartier de Bambeto, réputé favorable à l’opposition, des jeunes ont érigé des barricades et jeté des pierres sur les forces de l’ordre qui ont répondu à coup de pierres et de gaz lacrymogène.