La disparition du coronavirus à l’été serait un merveilleux hasard, mais il ne faut pas compter sur ce scénario, selon un haut responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Rien n’indique que le coronavirus disparaîtra cet été, estime le directeur exécutif du Programme de gestion des urgences sanitaires de l’OMS Michael Ryan.

«Il est faux de croire que le virus [Covid-19, ndlr] disparaîtra à l’été comme une grippe. Nous l’espérons, mais ce serait un cadeau inespéré. Nous ne devons pas faire une telle supposition. À l’heure actuelle, nous n’avons pas de fondements pour le penser. C’est pourquoi il est nécessaire de lutter contre le virus dès à présent, au lieu d’espérer qu’il disparaisse de lui-même», a-t-il déclaré lors d’un point de presse quotidien.

La situation en Chine et en France

Le coronavirus tuera au moins 15 millions de personnes dans le «meilleur» des scénarii, affirme une étude
Le nombre de personnes infectées par le virus en Chine continentale a dépassé les 80 600. 3 070 malades sont décédés, plus de 55 000 ont guéri dans le pays. Selon les dernières informations de l’OMS, 335 personnes sont mortes et environ 100 000 sont infectées en dehors de la Chine.

Le 6 mars, le ministère français de la Santé a annoncé la mort de deux autres personnes des suites du coronavirus portant à neuf le nombre de décès. 190 nouveaux cas de patients positifs ont été recensés par rapport au 5 mars dans la soirée ce qui fait, au total, 613 cas positifs confirmés depuis fin janvier.