La police applique à la lettre les mesures préventives prises par le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement pour lutter contre les surcharges, dans ce contexte où le Sénégal a enregistré 34 cas confirmés de Covid-19.  En effet, ce jeudi 19 mars 2020, la police a mis aux arrêts deux minibus « Tata », au Rond-point Liberté 6, afin de faire descendre les clients qui n‘avaient pas de place assise.

« La discipline et la rigueur comportementale doivent être de mise pour lutter contre la propagation de la maladie. Il faut, que les acteurs redoublent de vigilance et d’efforts », avait lancé le ministre Omar Youm. Et pourtant, les clients de ces minibus « Tata » font comme si de rien n’était. Rares sont ceux qui, parmi eux se soucient de l’existence de cette maladie.