La Guinée-Bissau prend les devants. Alors que le Coronavirus gagne du terrain dans la sous-région, le président Umaro Sissoko Embalo a décidé de fermer les frontières terrestres. Sur sa page Facebook, il a expliqué les raisons d’une telle mesure. « Suite aux risques de propagation du Coronavirus en Afrique, j’ai décidé de prendre des mesures fortes pour protéger les populations. Dès demain, le pays sera confiné. Les frontières terrestres et maritimes, les aéroports ainsi que les marchés seront fermés pour une durée indéterminée. La mesure que je viens de prendre s’inscrit dans le cadre des nouvelles précautions contre les coronavirus. J’en appelle à la collaboration des bissau-guinéens dans la prévention de l’épidémie déclarée par l’OMS comme pandémie mondiale », a-t-il expliqué. Il a tenu à rassurer la population, affirmant qu’aucun cas n’en encore été signalé dans le pays. « En accord avec le gouvernement, j’ai décidé de la fermeture des frontières et des marchés au niveau du pays à l’exception de la vente des produits de première nécessité peuvent entrer sous contrôle sanitaire. Je dois souligner que jusqu’à présent, le pays n’a enregistré aucun cas de la pandémie OVID-19. Ceci à un moment où bon nombre de citoyens Bissau-guinéens ignorent les effets de cette épidémie », a ajouté le président Embalo sur sa page Facebook