Responsable des opérations de réponse pour l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), le Docteur Michel Yao a déclaré que le Sénégal n’est prêt que pour la prise en charge des premiers cas de coronavirus. Il s’exprimait ainsi lors de la réunion d’urgence de deux jours (2 et 3 mars 2020) dans un hôtel de la place, des partenaires sur la préparation et la réponse à l’épidémie de la maladie Covid-19 dans la région africaine. Selon lui, le minimum est fait au Sénégal.

« Le Sénégal a un plan qui couvre tous les aspects, mais dans le cadre de ces urgences, c’est comment on arrivera à l’opérationnaliser dans toute sa grandeur. Si par exemple on a 100 cas graves comment devrons-nous faire ? C’est mentionné dans le plan. Cependant, il faut aller à l’étape de mise en œuvre effective », a affirmé Dr Michel Yao.

Toutefois, le responsable des opérations de réponse pour l’Oms a fait remarquer que l’Oms est aux côtés des autorités sénégalaises pour avancer rapidement. “Mais je peux dire qu’il y a le minimum en ce moment pour générer les premier cas. Il faut maintenant penser au pire scenario, à savoir si on arrive à une contamination massive et qu’on n’a pas les dispositions pour pourvoir faire face ».