Pour limiter au maximum les foyers potentiels de propagation du Covid-19, le Sénégal a  annoncé la suspension des liaisons maritimes et aériennes. Xavier Mary, directeur général de Lima Aibd Summa (Las), gestionnaire de l’aéroport de Dias, évalue, dans les jours à venir, l’impact de la décision prise par l’État. Pour lui, l’Aibd deviendra un désert.
Et d’alerter dans les colonnes du journal L’Observateur : “Nous ferons des calculs plus précis pour avoir  une idée de l’incidence qu’aura la mesure. Mais, on va avoir une baisse du trafic de l’ordre de 70%, avec la suspension envisagée des vols en provenance d’Espagne, du Portugal, de la France, d’Italie, de la Belgique, de la Tunisie ainsi que de l’Algérie”.