L’avant-centre français a signé un doublé jeudi soir (3–0 contre Valence) devenant le 5e meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid pour le plus grand bonheur de son entraîneur Zinedine Zidane. 

Le duo francophone du Real se comprend bien: le Belge Eden Hazard et le Français Karim Benzema, alignés en attaque, ont permis au Real Madrid de se défaire de Valence 3–0 pour la 29e journée de Liga jeudi, et de revenir sur le Barça en tête.

Ils parlent la même langue: les deux attaquants Eden Hazard et Karim Benzema avaient laissé filtrer un avant-goût de ce que peut offrir leur tandem dimanche soir, pour le grand retour du Real en Liga contre Eibar (3–1).

Ils ont à nouveau combiné à merveille jeudi sur le premier but de l’avant-centre français, qui a permis au Real de donner la réplique au Barça dans la course au titre, jeudi dans un stade Di Stefano à huis clos.

Et pour son deuxième, Benzema a claqué un des buts de la saison. Un vrai bijou (87e), une volée pied gauche à mi-chemin entre le réalisme froid du N.9 et le côté artistique du meilleur avant-centre français.

“Sa prestation a été magnifique, comme toute l’équipe. Son but a été extraordinaire. On sait qu’il est à l’aise avec son pied gauche, mais bon, se lever le ballon de cette manière et frapper de volée comme ça du pied gauche, sans que le ballon tombe par terre, c’est vraiment un geste compliqué. C’est beau à voir de l’extérieur, je suis content pour lui”, a savouré Zidane, en conférence de presse d’après-match, jeudi soir.

“Souvent, on voit Karim comme le N.9 de Madrid, il faut qu’il marque des buts… Mais il ne fait pas que cela. Donc quand il marque, je suis content parce qu’il ferme un peu des bouches. Et ce que je veux dire par là, c’est que son travail, il le fait quoiqu’il arrive”, a appuyé le technicien.

Après la “BBC” de Gareth Bale, Karim Benzema, et Cristiano Ronaldo, Zinédine Zidane a-t-il réussi à forger une nouvelle connexion à la “Maison blanche” entre les deux attaquants francophones?

Amis en dehors du terrain, Benzema et Hazard ont fait fructifier leur relation sur le terrain une nouvelle fois jeudi soir. A la 61e, après une perte de balle sur la ligne médiane de l’attaquant français de Valence Kevin Gameiro, Hazard a fait un une-deux avec Luka Modric, puis a servi Benzema dans la surface, qui n’avait plus qu’à tromper Jasper Cillessen.

Benzema, historique

Benzema, auteur d’une excellent début de saison à Madrid, a continué sur cette lancée après la pandémie. Jeudi, il a passé sa huitième saison de rang à 20 buts ou plus au Real, et doublé la légende Ferenc Puskas (242 buts) pour passer seul cinquième meilleur buteur de l’histoire du club.

Et Hazard, victime d’une première saison minée par les blessures en Espagne, est revenu en trombe après la pandémie, rassurant tous les fans madrilènes sur son talent et son état de forme.

Une excellente nouvelle pour le technicien madrilène Zinédine Zidane, qui avait aligné pratiquement son meilleur onze possible jeudi, mais dont l’équipe a peiné à trouver la clé pour faire sauter le verrou valencien.

Ce résultat net permet au Real Madrid de revenir vers la tête du classement, à deux points du Barça (64 pts) qui se déplace vendredi soir (22h) chez le troisième du championnat, le Séville FC.