La situation se corse pour Mamadou Diop, PDG de l’ISEG et par ailleurs patron de Gamboul Production. Impliqué dans une rocambolesque histoire de meurs, il n’a pas encore vu le bout du tunnel. Et selon même le journal Libération,  les choses se compliquent davantage pour lui.  Il devrait faire face ce mardi au maître des poursuites pour s’expliquer. M.Diop est accusé d’incitation à la débauche et de détournement.
Selon la même source, l’exploitation du téléphone de Dieynaba Baldé aurait permis d’établir formellement la relation avec Mamadou Diop. “L’un des témoins de cette affaire de mœurs, Boundaw, également ancienne candidate de Sen Petit Gallé comme Dieyna, a chargé lourdement le patron de l’ISEG lors de son audition”, précise le journal. Face aux enquêteurs, cette dernière a elle même révélé avoir reçu des avances de Mamadou Diop. Elle ajoute avoir conseillé Dieynaba de l’appâter pour montrer son vrai visage de ce dernier.